À Montréal a lieu du 13 au 18 mai 2019 l’atelier de traduction « français québécois, archaïque et ultra-moderne », sous la direction de Frank Heibert. J’y participe avec un extrait du roman La bête à sa mère de David Goudreault (Stanké).
L’atelier fait partie du programme de TOLEDO « Cities of Translators ».